Installation de toilettes sèches facile et rapide

Je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a demandé comment j’avais remplacé mes toilettes chimiques par des toilettes sèches dans mon fourgon aménagé. Voici donc un court article détaillant mon système.

Mais avant, je dois préciser deux choses :
– il faut rendre à César ce qui est est à César : l’idée m’a été soufflée par la chaîne Youtube Ambre et Krissa deux camping-cars (j’en profite pour les remercier au passage de leur partage),
– ne soyons pas plus royaliste que le roi : cette solution est loin d’être parfaite d’un point de vue impact environnemental.

César… le roi… nous y sommes, il est bien question de trône!

Installation étape par étape en moins de 20 minutes


Tout d’abord, vous aurez besoin de :

  • 1 sac poubelle 50 L étanche et résistant
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 sac poubelle 30 L (dans l’idéal en matière biodégradable)
  • 1 petit seau
  • 1 louche
  • 1 sac de litière végétale pour chat
  • 1 huile essentielle : tea tree, lavande, eucalyptus, etc.

1) Retirer la cassette, c’est-à-dire la partie amovible de vos toilettes chimiques : vous gagnez au passage un compartiment de stockage pour la litière végétale par exemple.

2) Bien nettoyer, désinfecter et essuyer à sec votre bloc toilettes. J’ai eu l’avantage de sauter cette étape car j’ai de suite installé le système à sec dès la livraison de mon fourgon.

3) Couper le sac poubelle de 50 L par la moitié (au moins) et l’installer dans la cuvette en faisant un peu dépasser sur les bords (voir photo ci-dessus). Ce sac ne sera changé qu’en cas de fuite du second sac ou au bout d’un certain d’usage que je laisse à votre appréciation.

4) Par dessus le premier sac, disposer le second sac de 30 L en prenant soin d’enrouler les bords sur eux-mêmes et vers l’extérieur, de façon à les insérer sous la lunette des toilettes. Ainsi, ce sac une fois plein, vous n’aurez qu’à dérouler les bords et fermer le sac. C’est pratique et hygiénique.

5) Disposer à côté de la cuvette un petit seau rempli de litière végétale pour chat et y planter une louche (et non pas des choux!).

6) A vous de trouver votre système en fonction de la géographie de vos sanitaires pour caler le seau et éviter son renversement pendant vos pérégrinations. Pour ma part, j’ai collé des attache-torchons rectangulaires de part et d’autre du seau : ça colle bien et ça ne bouge plus!

5) Après chaque “offrande”, déposer un peu de litière végétale de sorte à faire un mille feuilles.

6) Bien que ce système ne génère pas d’odeurs désagréables, y compris par temps chaud, je dépose dans la cuvette et/ou dans le seau quelques gouttes d’une huile essentielle, qui parfume agréablement tout le fourgon.

Et voilà c’est prêt!


Comme je le disais en début d’article, le système n’est pas parfait, mais permet d’éviter l’usage récurrent de produits chimiques, la vidange désagréable de la cassette et la surconsommation d’eau qui va avec. Vous ne serez également plus dépendant des aires de services permettant la vidange des eaux noires. Toutes ne le proposent pas.

Si vous utilisez des sacs en matière végétale et que vous pouvez composter ces derniers alors le système commence à être vraiment intéressant.

Des questions ou des envies de partage de vos astuces? Je vous donne rendez-vous dans les commentaires.

Bonne route à tous!

Marie Génoist





Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on “Installation de toilettes sèches facile et rapide

  1. Bonjour Marie,
    J’ai suivi scrupuleusement tous ces conseils que tu m’avais donnés par email il y a quelques mois et je suis RAVIE car dans mon fourgon (Billy Blue) tout neuf, la toilette chimique a immédiatement été transformée en toilette sèche.
    Une question quand même : les sacs de 30l ne font pas la taille pour mon WC en largeur : aurais-tu une marque/un modèle à me suggérer car nos WC doivent être les mêmes ? Je réchigne à gaspiller des sacs de 50l …
    Je me régale de mes petites virées “prise en main”, les 100km de limite auront au moins eu ça de bien !
    Bien amicalement et dans l’espoir de te croiser un jour,
    Claire Webster

    1. Bonsoir Claire,
      C’est étonnant cette histoire de largeur car je n’ai pas eu ce problème jusqu’à présent.
      Désolée, je n’aurai donc pas de marque à te conseiller. J’enroule les bords du sac de 30L sur eux-mêmes et les insère sous la lunette. Même si le sac n’était pas assez large, cela conviendrait quand même à vrai dire…
      Ravie pour tes petites escapades.
      A bientôt sur les routes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *