Vanlife et Schoolvan

Calcul mental!
Dernier article publié le 22 septembre, celui sous vos yeux date du 1er novembre de la même année, combien de jours de silence?

Quarante, une traversée du désert? Pas vraiment…

En vérité, mon emploi du temps fut plutôt bien garni, notamment avec la réorganisation de mon activité de soutien scolaire et de remédiation à domicile.

Soutien scolaire, remédiation, une différence?

Soutien scolaire : de l’aide aux devoirs, des explications de cours, tout ce qu’il y a de plus classique. Je l’assure du CP à la Terminale dans presque toutes les matières.

Remédiation : rien de mieux qu’une image pour l’appréhender. Imaginez une maison aux fondations bancales et peu profondes sur lesquelles s’ajoutent des étages tout aussi fragiles, comme une Tour de Pise. Qu’arrive-t-il au bout d’un temps proportionnel à la vulnérabilité de l’édifice? La structure s’effondre. La remédiation consiste alors à bâtir de nouvelles fondations solides et profondes sur lesquelles les étages successifs s’ancreront pour former un édifice stable et pérenne. Cela concerne le français et les mathématiques, matières socles à toutes les autres.

Au moment où j’entame ma 6ème année d’activité, l’arrivée d’Octave, mon fourgon aménagé comme un camping-car, vient bousculer mon organisation de manière très positive comme nous allons le voir.

Quel est le statut de mon activité?

Mon statut administratif est celui de salariée du particulier-employeur. Je suis donc rémunérée en CESU (Chèque Emploi Service Universel). Mais concrètement, mon activité revêt les mêmes caractéristiques qu’un entrepreneur indépendant : trouver des clients/élèves, vendre et assurer des prestations/cours, entretenir des relations de confiance avec les clients/parents, me former, faire de jolies feuilles de calcul pour mesurer l’activité, etc..

A cette activité principale s’y ajoute une secondaire non moins passionnante : des ateliers théâtre pour adultes. Là en revanche, pas de changement.

Un nouveau concept


Jusqu’à cette rentrée 2019, je me rendais au domicile de mes élèves avec le véhicule du moment, une peugeot 208 puis un fourgon. Jusque-là rien de bien original.

C’est alors que j’eus l’envie de tester une nouvelle organisation…

Depuis fin septembre, je me déplace toujours au domicile de mes élèves, à ceci près qu’ils font maintenant eux aussi, un petit bout de chemin pour rejoindre la confortable banquette du fourgon.

Deux semaines de tests et d’intempéries plus tard : 100% des séances ont lieu à bord de ma petite maison sur roues. Un nouveau concept de cours particuliers est né : le soutien scolaire en van. A moi la « vanlife » en « schoolvan »!

Avantages, inconvénients


Commençons par les inconvénients :

  • Le chauffage durant la période hivernale, synonyme de dépense supplémentaire de gasoil. Parade : profiter des trajets entre deux élèves pour réchauffer le véhicule grâce au chauffage de la cabine.
  • L’usure prématurée de la table et des fauteuils. Pas moins de quinze élèves défilent chaque semaine sur les bancs d’Octave. Parade : protection des sols et des fauteuils grâce à des tapis et des plaids.

Poursuivons avec les avantages :

  • Un terrain affectivement neutre pour les élèves, et le calme assuré.
  • Une stimulation et une attention décuplées par un environnement qui évoque moins les murs et les bancs de l’école que les vacances et l’environnement extérieur. Les élèves adorent! D’autant lorsque le navire octavien prend le soleil de toutes parts, presque une école à ciel ouvert.
  • Une réactivité et une adaptabilité accrues que me procure le fait d’avoir tout mon matériel et mes bouquins à portée de main. Je déploie le plein potentiel de ma pédagogie. Et quel confort pour mon corps : fini le sac de cours qui pèse sur mes trapèzes.
  • L’originalité du concept qui encourage le bouche-à-oreille. Budget publicité : zéro!
  • Et enfin, le bonheur de passer mes journées dans mon fourgon-cocon.
Bilan


Moi qui cherchais une activité compatible avec la vie mimi, je n’avais pas réalisé à quel point ma petite entreprise était déjà nomade et parfaitement adaptée à la vie en van ou « vanlife ».

Ceci étant dit, cette mini école ambulante doit passer l’épreuve hivernale : froid, pluie, vent, humidité. Résultats dans quelques mois…

Et la santé dans tout ça?


Durant cette période de « diète scripturale », j’ai donc consacré beaucoup de temps à mon travail ainsi qu’à une personne très proche qui avait besoin d’écoute et d’attention.

Quand bien même, j’aurais pu tout mener de front – vie privée, travail, blogging – jusqu’à l’épuisement. Eh bien non, j’ai justement fait le choix de préserver ma santé en laissant temporairement de côté l’écriture.

J’aurais pu sacrifier quelques heures ou plutôt quelques nuits de sommeil pour rédiger mes articles. Eh bien non, j’ai opté pour la cohérence envers un objectif et une des raisons d’être de ce blog : la pleine santé.

Le repos physique et mental que procure le sommeil participe pour une très grande part à la santé : il constitue notre principal pourvoyeur d’énergie nerveuse, indispensable à toutes les réactions biochimiques de notre corps. Sans cette énergie, point de vie, c’est dire!

Durant le repos nocturne, le corps opère des nettoyages et des réparations sur le plan physique tandis que la vie onirique permettrait des détoxifications sur le plan émotionnel.

Je me passe très régulièrement de nourriture pendant 12 à 24 heures et en retire de grands bénéfices. Je réduis pendant quelques nuits mon temps de sommeil à moins de 7 heures et ma santé ne tarde pas à flancher : perte de concentration et d’efficacité, fatigue, irritabilité, digestion perturbée, cernes, douleurs musculaires, et j’en passe.

Essayez la cure de sommeil!

En cas de coup de pompe, avant de songer à une cure de vitamine C, testez la cure de sommeil, c’est gratuit, indolore et sans danger.
Posologie idéale : se coucher avec le soleil et se réveiller avec lui.
Posologie raisonnable : se coucher tôt, 22h maximum, et se réveiller naturellement sans artifice ni dérangement. Plus facile à écrire qu’à faire, mais terriblement efficace!

La vie en van est justement propice à la cure de sommeil grâce à la promiscuité recherchée avec Dame Nature. Quelle formidable occasion pour la couche-tard que je suis de remettre mes pendules biologiques à l’heure de la nature. La publication des articles se mettront donc tout naturellement au diapason.

Alors couchons-nous avec les poules et levons-nous au chant du coq!

Bonne route et bonne santé à tous!

Marie Génoist

PS : le prochain article de fond traitera probablement d’une autre organisation, celle de ma vie mimi (mi-nomade, mi-sédentaire). Je sais que certains d’entre vous l’attendent avec impatience.

9 réflexions sur “Vanlife et Schoolvan”

  1. Bonjour Marie,

    Plusieurs semaines d’absence sur le blog laissaient présager quelque chose de grand en préparation…

    Mais comme nous sommes ici pour la qualité, plus que pour la quantité, cela ne nous enlève pas l’envie et le plaisir de vous suivre.

    Je suis admiratif et enthousiasmé par ce nouveau concept de « vanschooling », et à l’évocation du succès que cette formule rencontre auprès de vos élèves, et du bonheur qu’ils doivent trouver à étudier dans pareilles conditions, et aussi à quel point cela doit être bénéfique aux apprentissages. Bravo !

    Quant au fait d’insister en fin d’article sur la nécessité pour chacun de nous d’adopter un rythme de vie et d’activité cohérents avec nos objectifs de santé, ou de simple respect de notre biologie humaine, cela permet de rappeler des fondamentaux de bon sens trop ignorés depuis l’arrivée des nouvelles technologies, de la multiplication des écrans et des applications informatiques chronophages.

    Merci beaucoup et au plaisir de vous lire dans d’autres articles.

    harmonie30@gmail.com

  2. Salut Marie,
    Parfait timing pour la lecture de ton article :
    – Un bon café chaud
    – Bien à l’abris chez moi
    – Avec la pluie dehors… j’dis ça, j’dis rien… 😉

    Merci pour ton partage.

  3. Bonjour Marie,

    Merci pour cette article, c’est très bien écrit et super intéressant. Bon moi je suis en train de passer le cap de décider de vivre en van prochainement.

    J’espère que l’on verra bientôt une chaine Youtube « Les caprices d’Octave », ce serait super intéressant.

    Etienne

  4. Très intéressant ce retour d’expérience qui montre que rien n’est jamais figé dans la vie et que d’autres modèles de vie / travail existent, chacun avec leurs inconvénients et avantages.

    Et, au final, peser le pour et le contre ne relève que d’un arbitrage personnel qui permet la construction d’un choix individuel et non pas basé sur le regard et l’avis des autres
    Bravo pour ce choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*